mardi 13 septembre 2016

Montévidéo du 8 au 14 septembre

     Depuis Punta Del Este nous rejoignons la capitale Uruguayenne en bus. Le paysage ne nous dépayse pas beaucoup : c'est très plat, très vert, très humide...un petit air de déjà vu pour ceux qui habitent la Bretagne.

Quelques villages aux rues de terre jalonnent notre route... La moitié des Uruguayens habitent Montevideo, la campagne est forcément un peu dépeuplée.

Nous descendons à la gare routière de Montévidéo : Tres Cruces. Cette fois, nous faisons attention à nos affaires et n'oublions pas d'ordinateur sur notre siège comme lors du voyage Punta Del Este-Montevideo.

Nous rejoignons l'appartement que nous avons loué via Airbnb à pied.
Bonne surprise 1 : il est situé sur 18 de Julio, l'avenue principale de la ville. C'est une rue très vivante (ça nous change de Punta Del Este), quasiment tous les monuments historiques sont situés le long.
Bonne surprise 2 : de l'intérieur nous n'entendons pas le bruit de la rue
Bonne surprise 3 : un lave linge
MAUVAISE SURPRISE : Les draps sont couverts de petits poils. Après examen approfondi, nous penchons pour la thèse de poils canins et non de poils humains...
Nous passons une partie de l'après midi à nettoyer les draps, à les disposer dans tout l'appartement pour les faire sécher.
En fin d'après midi, nous partons visiter notre quartier.
Des vendeurs de cacahuètes caramélisées sont postés tous les 100m...Lalie ne résiste pas.



La Plaza de Indepedencia et sa fameuse statue d'Artigas



A proximité du port nous voyons les porte-containers arriver....




Nous constatons avec étonnement que le samedi et le dimanche, les rues sont désertes.
Les restaurants et les boutiques sont fermés...




Lalie et Céleste sont là pour mettre un peu d'animation...


Nous apprécions les nombreuses vieilles camionnettes. Le contrôle technique n'a pas l'air d’être obligatoire ici...

La promenade des Ramblas nous rappelle Nice

J'ai séduit un mec en or ! 


Julien fâché, a décidé de s'en aller...loin...longtemps...


Il s'est ravisé lorsque Rachida de Wave Logistics nous a demandé de la retrouver dans ses bureaux pour effectuer les dernières formalités avant de récupérer notre chameau...



La vieille ville de Montevideo, ses rues piétonnes et ses bâtiments de l'époque coloniale nous ont beaucoup plus. La promenade des Ramblas doit également être agréable...sous le soleil ! Nous avons été séduits par le calme, la gentillesse des habitants (qui n’hésitent pas à nous prêter leur téléphone, à nous renseigner...). Malgré tout, après une semaine passée à arpenter ses rues dans tous les sens, nous sommes vraiment impatients de récupérer notre camion pour ENFIN débuter notre voyage ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire